Parlons de Féminisme!

Le 7 juillet 2022 a eu lieu le panel live “Communiquer le féminisme”, une occasion pour converser à propos de la lutte pour les droits des femmes au Sénégal et comment elle peut être partagée à travers de différents moyens de communication : la parole, l’action, l’art.

Cette initiative a été possible grâce à la collaboration entre AICS Dakar, l’Institut Italien de Culture de Dakar, et l’Ambassade Italienne au Sénégal, confirmant l’importance que la thématique des droits des femmes et de l’égalité de genre ont dans les relations italo-sénégalaises.

L’évènement a débuté par un discours de bienvenue de l’Ambassadeur Italien à Dakar, Giovanni Umberto De Vito, et les salutations de Serena Cinquegrana, Directrice de l’Institut Italien de Culture de Dakar.

Modéré par Chiara Barison, responsable des communications de AICS Dakar, le panel s’est déroulé autour des expériences et témoignages de deux activistes féministes sénégalaises : Khaira Thiam, psychologue clinique, spécialisée en pathologie psychiatrique et criminologie clinique, et Fatou Warkha Samb, journaliste, réalisatrice et créatrice de la plateforme Warkha TV et vice-directrice du collectif Dafa Doy.

Les participants ont pu aussi écouter des brèves extraites des entretiens des deux activistes réalisées dans le cadre de la rubrique “Adelphité” de AICS Dakar.

« Le projet du féminisme c’est l’égalité, ça n’a rien à voir avec remettre en scène une nouvelle domination contre un groupe. Seulement, cet autre groupe a énormément du mal à construire une masculinité positive ; à définir, voir redéfini, sa masculinité et c’est économiquement et psychiquement moins cher d’être agressifs que d’apprendre à changer » - Khaira Thiam

« Avec mon exemple, je veux montrer que les limites imposées peuvent être dépassées et que ce message peut être divulgué. Etre femme ne devrait pas être une limitation, bien au contraire » - Fatou Warkha Samb.

Après un discours de remercîment du Titulaire du siège AICS de Dakar, Marco Falcone, les participants et participantes ont pu contribuer à la discussion par leurs questions et réflexions. La Directrice de l’Institut Italien de Culture de Dakar, Serena Cinquegrana, a aussi présente l’exposition «IT Out OFF the Ordinary – Dakar - Materialité(s) », résultat d’une résidence au féminin d’un mois organisé en occasion de la 14ème édition de la Biennale d’art contemporaine de Dakar.

“Communiquer le féminisme” est née de la rubrique “Adelphité” lance en 2021 par AICS Dakar (https://dakar.aics.gov.it/adelphite/), afin de découvrir les visages derrière la lutte pour l’établissement d’un monde plus équitable en Sénégal, Mali et Guinée.

La rubrique a été nommé d’après le mot grec adelphé/adelphos, qui signifie sœur/frère. Ce choix vise à mettre l’accent sur l’importance des relations de solidarité et de collaboration qui sous-tendent le travail de dialogue entre personnes prévenants de différents pays mais unies par un objectif commun partagé : déconstruire les stéréotypes et promouvoir l’égalité des droits et des opportunités.

Par Francesca Cecchin
UNDESA Fellow

Posted in Uncategorised.